Les leçons d’économie de Nine Inch Nails

A l’heure où l’industrie de la musique s’affole et pointe du doigt les vilains petits internautes qui mettent les artistes au bord de la faillite, les obligeant presque à devoir retourner chanter dans le métro, Trent Reznor, le très futé leader du groupe Nine Inch Nails, s’en met plein les poches avec un album en téléchargement gratuit. Si, si.

En 2008, les albums Ghost I-IV et The Slip étaient offerts, à disposition sur le site du groupe. Et pourtant, The Slip s’est vendu à près de 100 000 copies et Ghost I-IV fut l’album le plus vendu de l’année sur Amazon.com.

Les fans de NIN seraient-ils un peu crétins sur les bords ? Que nenni.

Mike Masnick, éditeur du site Techdirt, a résumé le cas NIN lors du salon du Midem avec l’équation suivante :

CwF + RtB = plein de sous !

CwF pour Connect wih Fans et RtB pour Reason to Buy

Trent Reznor a mis en place une stratégie envers ses fans autour de la sortie des différents albums en créant de l’interactivité avec eux, à base de jeux par exemple. Tout un environnement est crée autour de l’opus musical qui va bien au-delà des simples produits dérivés (t-shirts, posters….) que l’on trouve habituellement, c’est une véritable expérience que le groupe donne à vivre à ses fans. NIN s’attire ainsi l’attachement de son public. Et proposer sa musique gratuitement en fait partie. Il ne suffit plus alors qu’à trouver une Reason to Buy. NIN propose alors à la vente des CD plus chers qu’un CD normal mais avec des bonus qui en font des oeuvres collector.

Mais je vous laisse découvrir tout cela dans la vidéo qui suit :

Articles similaires

Be Sociable, Share!