Armes de vulgarisation massives

L’une des raisons de se réjouir de la création et du développement d’internet réside selon moi dans le fait de permettre la propagation au plus grand nombre d’un savoir haut de gamme.
Et je ne vous parle pas ici de Wikipédia.
Non je vous parle des conférences Ted et Ernest.

Les conférences Ted sont nées en 1984. Elles portaient alors sur la technologie, le design et le divertissement. Les premières conférences ont par exemple traité de la sortie de l’ordinateur Macintosh et du compact disc Sony. Les conférences se tenaient à Monterey en Californie et ont commencé à attirer de plus en plus de monde, côté intervenants et côté public.

Scientifiques, philosophes, artistes, leaders politiques, architectes… tout ce qui compte en matière d’idées et d’innovations défile aujourd’hui dans les conférences TED.

Et plus besoin de se rendre à Monterey, des conférences Ted ont essaimé dans le monde, la première s’est d’ailleurs tenue à Paris en janvier 2010.
Et pas la peine non plus de se rendre à Paris. Car Ted met ce savoir à la disposition de tous gratuitement sur son site. Toutes les vidéos sont accessibles et elles sont même traduites. Plus de 200 orateurs sont ainsi visibles sur le site.

Bill Gates par exemple :

Ou Rachel Armstrong sur l’architecture

La belle initiative Ted a fait des petits. En France, fin 2009, l’Ecole Normale Supérieure a lancé les conférences Ernest.

Je vous invite donc à plonger avec délice dans le tourbillon des idées des intervenants Ted, car ce n’est jamais austère mais dynamique, passionné, passionnant et accessible (ça vous fout grave des complexes aussi !) : www.ted.com

Quant aux ernest, ça se passe ici : www.les-ernest.fr

Articles similaires

Be Sociable, Share!