Insectes sous résine…

les Éditions RBA-Fabbri vous proposent de mieux connaître les insectes, en les collectionnant dans la résine. Chaque n° se compose d’un petit fascicule sur un insecte, et de l’insecte lui même (mort, décédé, dead, évidemment) dans un petit écrin de résine transparente.

« Insectes véritables », c’est le slogan !!

RBA Fabbri annonce que les insectes vendus ne sont pas menacés d’extinction. Le chinois n’est pas non plus menacé d’extinction il me semble ? Tout comme l’indien, et le Sénégalais aussi, non ?

Quand est-ce qu’on commence une collection d’humains sous résine ?

Articles similaires

Be Sociable, Share!