Le clair-obscur Guillaume Bresson

Guillaume Bresson n’a pas encore 30 ans. Et Guillaume Bresson peint. Il aurait pu choisir le graff ou le pochoir, tellement de son époque.
Pourtant sa facture est très classique. Son inspiration est à chercher plutôt du côté de Nicolas Poussin que de Banksy.
Pourtant Guillaume Bresson peint la rue et sa violence, le HLM ou le parking en bas de chez lui.

La technique très minutieuse de Guillaume Bresson fait prendre à ses oeuvres des allures de fresques contemporaines, que l’on observe avec distance, et non dans l’immédiateté d’une actualité chaude.

Pour faire plus ample connaissance avec Guillaume Bresson, rendez-vous à 6:09 de cette vidéo.

Articles similaires

Be Sociable, Share!