-->

Quand je respecte le code de la route…

Par

Cela va faire désormais 15 jours que je suis en mode « peur du gendarme » au volant.
Les contrôles sont légions, partout, tout le temps. Il ne se passe pas une semaine sans que je croise 3 fois les forces de l’ordre faisant des contrôles : papiers, radars dans des voitures banalisés, alcotest etc.

Du coup, je respecte désormais strictement le code de la route.
Je roule donc à 50 en ville, parfois à 30, et je respecte les 90, 110 et 130 sur nationales, départementales et autoroutes.

Et bien depuis, j’ai le sentiment d’emmerder le monde, et surtout, j’ai peur.

L’impression d’emmerder le monde parce que quand je m’insère sur une voie à la vitesse max, je fais freiner les véhicules derrière moi. Quand je roule à gauche sur une deux voies limitée à 70 (parce qu’il y a un autre véhicule sur la voie de droite à la même vitesse), je me fais coller au cul par d’autres. Et peur parce que quand dans une grande courbe limitée à 90, je respecte la limitation, je me fais doubler par les poids lourds !

Et vous, vous avez essayé de respecter les limites ? Vous le vivez comment ?

Articles similaires

Si vous avez aimé, partagez !

Mots-clés :

23 Comments

  1. Florent dit :

    Très bon commentaire de Pierre Debailleul, pour ma part, je vais répondre avec un langage plus agressif car çà énerve ce genre de sujet, ayant un exemple récent. :D

    Je dirai que tu vis pour toi, pas pour les autres, et que donc tu pisses au cul de tous ces petits enculés de merde qui roulent comme des cons pour compenser leur faible virilité et leur ptite bite :D, avec un QI déplorable et dont les parents auraient dû penser à mettre une capote :o)

    Bref, je respecte globalement aussi les limitations de vitesse, même si certaines zones 30 me saoulent et que j’oscille plus entre 40 et 50 entre les ralentisseurs.

    Par contre, c’est mon droit de respecter les limitations et pas un abruti devrait avoir quelque chose à redire à cela (enfin, si le problème c’est que c’est des abrutis sans jugeote donc…). Dimanche soir, je me rend à Marcq-en-Baroeul, en prenant donc la voix rapide que tu connais depuis GOTO et arrive le fameux virage limité à 50 qui se sépare ensuite en 2 voix, une vers Lille (qui ramène sur la 3 voix) et une vers Marcq en Baroeul qui mène à un feu.

    Je respecte donc, passe à 50, le coude sur la fenêtre, un bon Red Hot Chili Peppers « Blood Sugar Sex Magik », quand arrive… le connard… (espèce rare malgré tout sur ce virage, première fois que ça m’arrive je crois) qui fait des appels de phare, donc forcément, il peut se toucher puisque je respecte le 50… J’ai presque failli lui montrer le panneau avec le « fuck » de rigueur, mais on vit tellement une époque formidable avec des dingues qu’il vaut mieux la jouer profil bas plutôt que de se prendre un coup de couteau pour une réponse pourtant adaptée à un abruti….

    Quand j’ai pu réaccélerer à 90 un peu avant le panneau (ma conformité au code de la route n’étant pas précise à 100%), l’autre gugus s’est excité sur ses phares, j’aurai bien aimé lui péter la gu… en fait et me suis contenté d’un fuck de rigueur, après avoir constaté qu’il était seul et qu’il avait une gueule de c.. et pas un physique de monsieur muscle ;o), qu’il n’a peut être pas vu, quand il a pris vers Lille et moi vers Marcq-en-Baroeul.

    Fin de l’anecdote et du coup de gueule ;o) Ca rend vraiment con la voiture, tant l’abruti que celui qu’il énerve, ça donne des envies de violence ! :D

    Sinon, pour répondre, je respecte les limitations mais à la vrai vitesse, mon compteur étant sous-évalué de 10 km / h environ (sauf dans les faibles vitesses, mais à 90, tu peux être légèrement en dessous de 100 et ainsi de suite). De ce fait, force est de constater que les tarés de la route se font ainsi plus rares et que je vis rarement les incivilités que tu relates…

  2. Florent dit :

    Désolé pour la vulgarité mais si certains ayant ce comportement passent par là, spéciale dédicace, wesh wesh, tak tak (si ils sont capable d’assez de recul sur eux même, ce dont je doute franchement ! :o) )

  3. graphitruc dit :

    Entre la tentation et la culpabilité, il y a peut être la sagesse.
    Mais de plus en plus le sentiment qu’on nous prive d’une liberté.

    Maintenant quand je suis quelqu’un qui se cale à 30 sur une route, et qui accélere comme un bourrin à 90, sur la même voie par le simple fait qu’on implante un panneau fin d’agglomération au milieu d’un champ. Je me dis qu’il a perdu son libre arbitre …

  4. Florent dit :

    C’est sûr. Ceci dit, le code de la route n’est pas toujours bien étudié…

    Certains stop mériteraient d’être des céder le passage et vice-versa, et parfois certaines routes t’autorisent à rouler plus vite que tu ne le ferais si tu veux rouler en sécurité, ainsi tu gardes une part de libre-arbitre pour rouler parfois moins vite que ce qu’on t’autorise, et en tout cas un regard critique sur des normes pas toujours idéales…

  5. graphitruc dit :

    d’ou ce sentiment d’etre pris en otage à respecter des normes qui font abstraction du monde extérieure !
    c’est comme quelqu’un qui irait au restaurant et se ferait une prise de sang toutes les 2 minutes pour contrôler son cholesterol

  6. shivas dit :

    Personnellement, j’utilise Coyote et mon expérience de la route (20 ans de permis sans accident ni accrochage, je touche du bois).

    Mais attention, utiliser un avertisseur de radar de ne veut pas dire (pour moi) foncer comme un bourrin dans le trafic !!! c’est juste une  » aide à la conduite « .
    Je m’explique : sur autoroute ou route, lorsque une belle ligne droite se dessine, que le trafic est fluide voire inexistant, et que mon pied droit me titille mais qu’une belle rondelle 90, 110 ou 130 vient gâcher cette envie de décalaminer un peu le moteur, je jette un coup d’oeil au Coyote. Ainsi je ne risque pas mon permis ou mon portefeuille et encore moins la vie des autres.
    En revanche, lorsque il y a du monde, je respecte les galettes, non pas par peur du gendarme, mais pour anticiper les abrutis de la route (souvent avec un « A » au cul… maintenant je sais ce que ça signifie ce A…) et autres  » je sais conduire « ,  » je suis pressé « .
    En ville c’est 50 voir moins lorsque j’estime que 50 c’est déja trop.

    Bref c’est le libre-arbitre qui prend le dessus, et si parfois, je vois dans mon rétro un  » pressé  » qui me fait  » l’aspi  » alors je sert à droite gentiment pour qu’il me double.

  7. En plus, je suis convaincu que si tout le monde respectait les limitations, il y aurait moins de bouchons, on circulerait mieux !

  8. Florent dit :

    C’est clair !!! Notamment sur les rétrécissements quand ça passe à une voie.

    Vive les limitations et le régulateur de vitesse en somme ! Et au final, tu gagnes tellement peu à rouler vite (sauf à outrepasser à mort les limites mais bon…). Tu as l’avantage d’avoir plus de vigilance, de réflexes, d’anticipation et en cas de choc, ça peut faire la différence aussi (quoique j’aimerai pas me crasher à 130 dans tous les cas !)

  9. Je rêve même du jour où les voitures conduiront toutes seules… http://www.digitalmarmelade.com/2010/07/i-have-a-dream/

  10. Alex dit :

    Je le vis comme toi. Surtout énervé par des appels de phares par des gars qui te collent au cul alors que tu respectes la limitation et que tu double un gars qui roule encore moins vite. Dans ce cas, je ralenti plus et me rabat le plus tard possible. J’ai le droit à encore plus d’appel de phare et à beaucoup de doigts. J’en banderai presque.

  11. Florent dit :

    Lol ^^

  12. graphitruc dit :

    @pierre
    « En plus, je suis convaincu que si tout le monde respectait les limitations, il y aurait moins de bouchons, on circulerait mieux ! »

    les distances de sécurité tu veux dire

  13. Non non, je parlais bien des vitesses autorisées… Mais ça marche aussi avec les distances de securité.

  14. Gwen dit :

    @Alex: je n’ai trouvé que cette parade pour faire en sorte que les énervés du volant n’aient pas le dernier mot. Je n’accélère surtout pas, et je me rabat tout doucement sur la voie de droite.

    Je passe les 3/4 de mes journées sur la route, et je suis souvent sur le cul de voir comment les gens ne pensent qu’à eux la plupart du temps. Entre les piétons qu’on ne laisse pas passer sur les passages cloutés, les personnes d’un certain âge qui roulent à 70 en ville comme sur les départementales, ceux qui omettent de mettre leur clignotant, notamment dans les rond-points, ceux qui prennent la voie de gauche pour « leur » voie, et j’en passe.

    Le plus important, c’est de savoir garder son calme même quand je sors d’une intervention bien galère et quand on croise ce genre de personnes sur la route. Je me dis alors des phrases comme:
    « La haine n’engendre que la haine ».
    « Des gars comme ça, il y en a des tonnes. On va pas changer le monde »

    J’ai fait les frais d’un fou du volant une fois. Je dépassais sur la voie de gauche à vitesse normale, tandis que je vois débouler à toute vitesse quelqu’un derrière en faisant des appels de phare (il était encore loin de me coller pourtant). Je le laisse me dépasser. Mais n’appréciant pas du tout son geste, je lui adresse alors mon majeur pendant qu’il me dépasse. Erreur de ma part: dans la voiture étaient présents 4 ou 5 jeunes agités, qui décidèrent de me rendre la monnaie de ma pièce. Le conducteur a alors entrepris de se mettre devant moi, et de piler afin de me faire stopper (sur une nationale limitée à 110). Bien sur, il bloquait toute tentative de dépassement. L’histoire s’est arrêté quelques centaines de mètres plus loin, alors qu’on roulait à 50km/h max. Ils m’ont enfin laissé tranquille.
    C’est depuis ce jour là que je me dis que ça ne vaut pas la peine de risquer sa vie pour ce genre d’énergumènes. Il vaut mieux les laisser filer sans montrer de signes d’énervements exagérés, qui ne feraient qu’envenimer la situation. J’essaye juste de leur faire comprendre que je respecte les limitations, et que eux non. Ca s’arrête là.

  15. Florent dit :

    C’est un bon comportement, et c’est sûr qu’il vaut mieux éviter de répondre.

    J’ai eu affaire au même genre d’énergumène, je ne pense pas qu’ils étaient 5 dans la voiture, 1 ou 2 tout au plus, dont je n’ai pas vu la tronche d’abruti, mais ça n’est pas parti d’un doigt, et pour le coup, c’est moi qui avait eu un comportement un peu risqué (et je m’en suis bien rendu compte, donc je me serai bien passé de la queue de poisson, du pilage, et de l’empêchement de dépasser….

    En gros, toujours au rond-point de GOTO Software pour situer pour Pierre ;op et pour aller vers Villeneuve d’Ascq, il y a juste après le rond-point une légère portion qui permet de doubler, avant que ça passe en mono-voix juste que la fameuse maison hantée.

    Donc, j’étais en train de dépasser, mais le kéké n’était pas motivé à se laisser doubler et j’ai dû finir mon dépassement sur les zébras, alors qu’une voiture arrivait en face, bref, j’aurai dû me rabattre et ne pas poursuivre le dépassement et je me suis rendu compte que c’était pas top et que j’aurai pu abimer ma caisse…

    Bref, ensuite quand ça repasse à 2 voix au niveau du virage de la maison hanté, l’abruti me fait une queue de poisson, je ne riposte pas, en me disant que c’est de bonne guerre vu mon imprudence précédente… mais je ne m’attendais pas à ce qu’il pile et m’empêche de doubler. C’est ensuite, dès la sortie à droite peu de temps après le virage / passage sur-élevé, où j’ai décidé de le double par la droite, en mettant la gomme et en la conservant pour le distancer, alors que d’habitude je respecte, comme peu de gens le font sur cette portion, le 70…

    De là, je m’en allais ensuite sur Villeneuve d’Ascq mais l’abruti a dû mettre la gomme aussi car il a fait semblant de revenir vers moi, sur mon flanc gauche, en coupant les zébras avant de finalement reprendre sa route sur la portion sur-élevée vers Lille.

    Bien sûr, sans faire un doigt, lors du dépassement par la droite et lorsque ce con a fait semblant de revenir vers moi, j’ai fait un signe de la main lui stipulant qu’il était complètement maboul !

    Bref, ça incite à être encore plus vigilant car une imprudence malheureuse peu engendrer les connards à se sentir obligé de sur-enchérir.

    On apprend de ses erreurs et je pense qu’il faut laisser les cons de la route ensemble, les laisser se bousiller entre eux… du Darwinisme moderne en somme !

  16. Gwen dit :

    Le self-control est une qualité non négligeable, sur la route ! Je pense qu’une campagne de la sécurité routière sur l’énervement au volant pourrait être utile à plus d’un. Ca doit arriver souvent que les gens surenchérissent toujours plus, et j’imagine que ça doit finir mal parfois.

  17. nico dit :

    Je vous rejoins complètement là-dessus.

    Je n’ai jamais été un fan de vitesse, et dépasse rarement les limitations sauf lors d’un accès de connerie passagère totalement injustifiable. Je pense être plutôt raisonnable.
    Je n’ai jamais compris l’attrait de mes congénères pour les grosses bagnoles qui roulent vite dans un pays où nous n’avons pas le droit de rouler plus vite qu’à 130km/h.
    Pour moi les bagnoles sont purement utilitaires, point A -point B, tout ça.

    Néanmoins je fais au minimum 180 bornes par jour pour le boulot, et constate plus que de raison les mêmes incivilités sus-citées:
    _ Les clignotants ne sont plus à la mode du tout, je me sens parfois ringard quand je les mets dans un rond-point.
    _ Les voies d’insertions ne servent plus à s’insérer mais à faire chier des routiers en leur forçant le passage pour les faire freiner (vu ce matin même)
    _ Si tu roules à 130 sur autoroute, eh ben non, faut rester sur la voie de droite derrière un camion, mec!
    _ La voie de gauche, c’est pour les pilotes et les riches et la voie de droite c’est pour les routiers, les cons et les pauvres enfin ça revient au même pour certains.
    _ Par contre je dois reconnaître que je n’ai jamais vu de mecs se remaquiller tout parlant au téléphone, en mâchant un chewing-gum et en roulant en bagnole. C’est préférable d’ailleurs, parce que si tu débordes, tu t’en mets partout, du rouge, et tu n’as même pas le choix de la couleur…
    _ Le pire, je suis bien d’accord avec toi Flo, c’est encore les mecs qui ne comprennent pas pourquoi il y a d’autres gens sur la route quand ils conduisent. Quelle idée de tous circuler en même temps. Chacun son tour connard!

    Allez comprendre! J’aime particulièrement aussi le paradoxe des mecs qui sont près à se foutre dans la rambarde de sécurité pour laisser passer un motard, mais qui préfèreraient crever (dans les deux sens du terme) plutôt que d’attendre que le gros con opérant un dépassement dans les règles de l’art ne se rabatte.

    Cet été j’ai fait un road-trip de plus de 3000 bornes. Les clichés sont bien souvent en rapport avec la réalité:
    En Italie, au moins, tu es fixé tout de suite, aucune règle n’est appliquée. C’est surprenant, mais tu sais très vite à quoi t’en tenir, et ça ne se passe pas si mal en fin de compte.
    En Allemagne, par contre, ils ont beau rouler à des vitesses excessives sur autoroute, les mecs comprennent que quand tu doubles à 140, 130 ou même 120, tu dois finir par te rabattre. A ma grande surprise, ils attendent poliment, sans broncher, que tu t’exécutes.
    Doivent tout de même être plus malins que nous.

    D’ailleurs si les clichés sont aussi révélateurs, je n’ose penser à ce que ces constatations font de nous, pauvres conducteurs français!

    Et pour terminer, je suis content de n’avoir rien lu sur la petite guéguerre entre les 59 et les 62. Je traverse les deux départements chaque jour, et à mon humble avis, nos chauffards se valent.

    Si un jour vous croisez un mec qui utilise ses clignotants, faites-moi signe, il y a de grandes chances que ce soit moi!

  18. Jérémy dit :

    Tu as l’impression de faire chier tout le monde en respectant le code de la route ? Et bien moi, ce sont ceux qui ne le respectent pas que je trouve complètement stupide ! S’il y a des règles, c’est pour qu’elles soient respectées, que ce n’soit pas l’anarchie sur la route qui fait déjà beaucoup trop de morts à cause de gens irresponsables.

    S’il y a des lignes continues, ce n’est pas pour rien. Si cette portion d’autoroute est limitée à 110 ou 130, ce n’est probablement pas pour rien non plus.. C’est forcément qu’il y a un danger quelque part.

    Moi je constate que 90% des automobilistes (et mortards) ne respectent pas le code de la route. J’ai les nerfs contre ces gens qui roulent 5 km/h au dessus de la limite de vitesse, non pas par respect de la loi et par prudence, mais uniquement à cause des radars. Pourquoi vouloir gagner quelques minutes ou secondes à peine ? En contrepartie, ça fatigue juste beaucoup plus vite de devoir faire constamment attention à ne pas dépasser les 135, alors qu’à 130 le conducteur aurait l’esprit serein. D’autant plus que ces véhicules mettent 1000 ans à doubler, chose insupportable, dangereuse (si l’on doit doubler en cas d’urgence, on ne peut même pas le faire à cause du connard qui double péniblement !) et nuisible pour la pérénité de notre propre véhicule (à force de devoir réduire sa vitesse pour se faire doubler plus rapidement par exemple).

    Je ne parle même pas des conducteurs en mode « papie » / « mamie », ceux qui roulent à 110 au lieu de 130, ou 100/105 au lieu de 110 par exemple… Ceux-là sont aussi des dangers publics, ralentissant et augmentant la densité de la circulation. Pourquoi doubler à 110 km/h alors que la limite autorisée est 130… C’est tout aussi dangereux ! Et c’est pour cette raison également que je trouve que la limitation de vitesse « jeune conducteur » est une abération du code de la route, car plus dangeureuse qu’autre chose à mon sens.

    Bien sûr il y a aussi les abrutis qui pensent que parce qu’ils ont une grosse bagnole ou qu’ils sont étrangers, ils peuvent se permettre de rouler 30 km/h au dessus de la limitation de vitesse… Tsss ! Quel manque de responsabilité putain ! Ca m’énerve tellement. Et ça ose encore te faire des appels de phare parce que toi tu respecte parfaitement la limitation de vitesse…

    Bref tellement d’abrutis sur la route, de n’importe quel âge et n’importe quel milieu social. Moi ça m’exaspère. Je pense sincèrement qu’un système de vérification de façon périodique des aptitudes des conducteurs français devrait être mis en place, de façon à empêcher les blaireaux de conduire.

    J’aimerai voir plus de responsabilité sur la route. Donc non, si tu respectes les limitations de vitesse, si tu mets ton clignotant, si tu contrôles tes angles morts, etc., ce n’est pas toi le boulet ! Ce sont les autres connards qui ne le font pas qui le sont, et qui tôt ou tard paieront probablement leur manque de vigilence.
    A bon entendeur, salut !

  19. Merci de ta contribution Jérémy.
    Je rêve de disposer de 5 boutons sur ma voiture : 50 / 70 / 90 / 110 / 130.
    Quand t’en enfonces un, ta voiture est limitée en vitesse selon le bouton choisi.

  20. Jérémy dit :

    Tu as oublié 30 ;)
    Non blague à part je ne sais pas s’il y avait de l’ironie dans ta réponse, ceci dit, je n’ai pas de régulateur de vitesse et pourtant ce n’est pas bien compliqué de respecter parfaitement le 30/50/70/90/110/130 pile à 1km/h près sans problème et sur longue distance.

  21. :)
    Non, pas d’ironie. Des fois, ça me saoule de faire gaffe, et on est vite à 60 au lieu de 50. Avec mes boutons, fini les yeux sur le compteur.

  22. tara dit :

    quel soulagement, de constater que je ne suis pas la seule civilisée! (a respecter le code)
    mon petit coup de gueule, ce jour un routier a tenter de me tuer en m’envoyant dans le décor… tout ca parce que ce **** et la je suis polie! n’a pas suporter que je respecte les limitations de vitesse. il me collait tellement que si j’avais freiner il n’aurai pu s’en rendre compte, et m’a dépassé sur une portion de route ou le dépassement de pids lourd est interdit, pour finir par non pas me faire une queu de poisson mais me couper la route et me pousser dans le decor.
    ceci m’a convaincue de mettre une caméra dans ma voiture et de dorénavent porter pleinte pour tentative de meutre si cela se reproduit.
    se sont des assassins, des petites bites comme disent certain, une chose est sur ils doivent etre vachement complexé pour avoir besoin d’etre juste devant, car ils n’y gagnent rien

  23. Oli dit :

    J’ai ce même ressenti. Respecter le code de la route est en fait le moyen le plus sûr de finir sur un platane, les gens ne pensent qu’à leur petite gueule, jamais à celle des autres. Si j’ai peur de conduire depuis mes débuts c’est parce que je suis persuadée que les autres n’ont aucun sens de l’altruisme et de la prévention. Les clignotants dans ma région sont en option. Les warnings n’en parlons même pas, tu peux attendre à en crever que la personne derrière toi prenne le relai quand tu veux avertir d’un ralentissement soudain, elle se fout royalement des gens derrière qui arriveront et qui risquent de se cartonner. Quant aux vitesses…je me marre. Nationale limitée à 110. Ce n’est jamais suffisant pour de nombreux kékés qui sont à 130 sur la voie de gauche, et effectivement quand vous vous souhaitez doubler urgemment ou non, vous ne pouvez le faire si vous ne voulez pas vous prendre le fou du volant en plein dans votre coffre. Du coup vous passez de 110 à 100 voire 90 le temps que monsieur (parce que oui, c’est bizarrement pratiquement toujours des mâles à bord de grosses berlines en mal de virilité) veuille bien vous dépasser. Même genre de connard qui ralentit à votre hauteur à l’approche d’un radar, sur votre gauche donc, et qui va réaccélérer 1km plus loin, mais qui vous a quand même obligé vous à ralentir parce qu’être à sa hauteur reste dangereux. Idem pour ceux qui sont à 105 sur a droite, que vous dépassez donc proprement avec clignos tout ça, et qui tout à coup décident de repasser à 110 alors que vous êtes déjà bien avancés dans votre dépassement, vous obligeant à accélérer davantage pour pouvoir vous rabattre au plus vite, et en sécurité, se rabbattre à son arrière étant plus dangereux. Et qui bien sûr pas content vous redépasse aussitot…
    Dans les ronds points aussi, souvent bien engorgés, je compte facile ceux qui préviennent de leur destination avant d’arriver sur le rond point (car quand vous allez à droite ou à gauche c’est pas pendant l’engagement qu’il faut prévenir mais ben et bien quand on arrive dessus…) et ceux qui préviennent de leur sortie. Facile les 9/10 sortent sans prévenir, faisant manquer bien des occasions de s’engager à des personnes qui poireautent dans la bretelle.
    Ce ne sont pas des boutons qu’il faudrait, mais bel et bien des caméras mouchardes à code secret uniquement consultables par l’Etat, qui s’enclencheraient n’importe quand et qui constaterait les attitudes irresponsables de ceux qui prennent des voitures pour des autos à pédales des bacs à sable.
    Et moi aussi j’ai eu droit aux appels de phares d’un gros con de camion qui arrivait à 90 sur route à 50km/h (pas ma faute si l’entrée de l’agglo est juste après une départementale à 90 et que ma voie d’insertion se trouve juste après ce même panneau…) Essaie de t’insérer à 50 avec ça, comme je le fais, je manque de me faire défoncer par tous les pressés qui veulent passer au feu vert plus loin, tout ça parce que c’est dans la continuité de la nationale…il y a juste un radar intelligent peu après, qui indique la vitesse et c’est seulement là ou de rares crétins daignent freiner au vu du rouge affiché, alors que le panneau d’entrée d’agglo ne devrait laisser aucun doute sur la vitesse…mais non. Les gens s’en foutent. Faut aller vite, et tant pis si les autres sont sur leur passage.

Leave a Comment