Pourquoi, Anne Sinclair, personnalité féminine de l’année, ça me choque.

Un sondage CSA Terrafemina place Anne Sinclair en tête des personnalités féminines de l’année 2011. Non mais franchement, c’est une blague  ?

«Son image d’icône blessée a profondément touché les femmes, qui s’identifient à elles et se demandent ce qu’elles auraient fait dans sa situation», dixit Véronique Morali, créatrice du site Terrafemina.

Les femmes n’ont donc rien d’autre à faire ou à penser que de s’imaginer dans la situation du couple Sinclair -DSK  ?

Je me fous de savoir que DSK trompe sa femme ou que sa femme soit ou pas au courant, fasse ou pas de même de son côté. Ca relève de leur vie privée qui ne m’intéresse pas.

Ce qui me choque en revanche c’est de citer comme personnalité féminine de l’année une femme qui n’a rien fait : qu’a-t-elle dit, inventé ou proposé qui fasse avancer le monde, qui ait la prétention de changer les choses ? Parce que selon moi c’est ça une personnalité de l’année.

Là on nous propose une femme qui sait rester digne quand son mari déconne, une femme qui se tait et soutient son mari. Super ! Et pourquoi pas Mère Denis qui fait si bien la lessive ou bobonne qui fait la tambouille tous les jours pour nourrir sa petite famille ?

Ce sondage nous ramène des années en arrière, quand le rôle d’une femme était d’être dans l’ombre de son mari, en charge de l’intendance. Ce sondage donne une image déplorable de ce qu’est une femme contemporaine.

Et la pire dans tout ça, c’est que ce sont les femmes elles-mêmes qui ont placé Anne Sinclair en tête de ce sondage quand les hommes lui préféraient Christine Lagarde « Ils saluent par ce choix la réussite politique et professionnelle de la femme (…) première femme française à la tête d’une institution internationale »,  dixit Bernard Sananès du CSA.

Martine Aubry, Eva Joly, Cécile Duflot, Caroline Fourest, Florence Foresti et même Marine Le Pen auraient davantage mérité ce titre. Parce qu’elles représentent des femmes qui se battent pour des idées, qui ont un point de vue sur le monde et la société, qu’elles défendent à tort ou à raison, mais certainement pas des femmes potiches derrière des hommes.

Le Time a élu comme personnalité de l’année The protester « le manifestant ». Les femmes françaises préfèrent Bécassine.

Je crois qu’en 2012 je vais changer de sexe ou de nationalité…

Articles similaires

Be Sociable, Share!