4 commentaires

  1. Cette version avec Tiersen me rend tout papier mâché, m’inonde, me submerge…

  2. “me rend tout papier mâché, m’inonde, me submerge… ” Tu as bien résumé Pierre l’effet de fou que ce morceau provoque… Et quel tiercé gagnant, j’aurai pas fait mieux… ; )

  3. Pfff, je vais avoir le bourdon pour le reste de la journée…

    Je n’écoute cette version qu’en cas de gros coup de blues habituellement, pour m’enterrer un peu plus, mais là, au boulot, c’est un peu violent !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.