12 commentaires

  1. Bravo c’est vraiment super vivement que cette entreprise pourrie disparaisse

  2. très bon aussi!

  3. @Marcus: Ca n’est pas parceque certains employés sont stupides que l’entreprise est pourrie, si?
    Attention aux amalgames….

  4. Simon…. attention, regarde l’article, ce n’est pas des enseignants dont on parle…
    http://www.leparisien.fr/economie/le-scandale-des-fichiers-d-acadomia-27-05-2010-938511.php

  5. C’est pourtant une entreprise qui permet à beaucoup de réussir leur programme scolaire… ce n’est pas parce qu’il y a une brebis galeuse que le troupeau est pourri, sinon que dire de notre société???????

  6. Combien d’infos illégales enregistrées pour un fichier de combien de personnes ?
    Ce ratio est important pour, en tous cas, estimer s’il s’agit d’un salarié malintentionné ou d’une pratique courante.
    Dans tous les cas, Acadomia n’ayant pas déclaré son fichier se trouvait dans l’illégalité, ça, c’est une certitude.

  7. Je pense que personne ne songe à condamner toutes les personnes qui bossent chez Acadomia. On a tous dans nos entreprises des “brebis galeuses”. Ce genre de révélations et les détournements publicitaires qui vont avec ont le mérite de focaliser l’attention sur un problème de déontologie et de le corriger.

  8. Focaliser l’attention afin de corriger OUI, jeter en pâture une structure qui permet de sauver bon nombre de parcours scolaire que l”éducation nationale n’a pu soutenir NON !!! Le scandale est un commerce inutile!!!!!!!!!!
    Il y a des personnes qui travaillent pour cette entreprise et qui croient que le soutien scolaire est une bonne chose : même si ce rôle devrait être fait pour tous, par l’ éducation nationale.
    OK le CNIL a fait son travail , mais je ne suis pas sûr que tous ses résultats soient mis sur la place publique !!!! l’avertissement seul aurait dû être signalé la pièce jointe …. qui fait vivre le scandale et la presse !!!

  9. Oui c’est la gestion de la partd e la CNIL qui est un peu exessive je trouve.
    Il font des erreurs, qu’ils soient réprimendés, avertis, grondés, mais avec ces quelques exemples marquant(A propos des maladie, prison, ect…), la CNIL se donne le droit de donner une leçon de vie, une humiliation publique.

    En quoi cela nous regarde t’il directement?

    Et surtout à quoi cela sert-il si ce n’est à faire un bon coup de Pub de la CNIL au détriment d’acadomia?
    “Vous voyez nous à la CNIL on tape sur les mechantes entreprises qui insultent vos enfants”

    Bien sur la CNIL, ça va dans le bon sens, et tant mieux si on en parle, mais…

    Je me met à la place de ceux qui fond bien leur boulot et ça me met en boule. Ca créer de l’amalgame au possible, c’est ce contre quoi nous devons lutter chauque jour. La nuance, toujours la nuance….

  10. La nuance c’est sûr sauf que nous vivons dans un monde fait de plus en plus d’image et d’immédiateté. Alors il y a de moins en moins de place pour la réflexion et la nuance.

    Et c’est sûr qu’aujourd’hui, c’est pas simple de dire dans un dîner que l’on travaille pour Charal, BP, Monsanto, l’armée israélienne, Endémol…

  11. Acadomia a décidé d’ouvrir une page Facebook pour réagir. A la fois pour débattre de la question des fichiers en France et informer les internautes sur les mesures qu’ils vont prendre en interne pour éviter que cela ne se reproduise.

    La page est crée, pas encore médiatisée. Vous pouvez voir le 1er post ici : un message-vidéo de Philippe Coléon, le directeur général d’Acadomia, à l’attention des blogueurs http://tinyurl.com/386og7o

    Lancement officiel au grand public prévu mardi matin.

    Via Mickaël : Blog marketing client 2.1 : http://tinyurl.com/6s6z8p

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.