Guy Carlier est un (gros) con !

« C’est juste qu’il n’a pas changé, on l’a retrouvé tel qu’en lui même, en révolté du bounty, c’est à dire une révolte de friandise à deux euros, un truc pour pré-ados qui s’engueulent avec leurs parents, qui les traitent de fascistes, et montent s’enfermer dans leur chambre, en claquant la porte très fort et en mettant à fond la chanson aux sombres héros de la mer ».

Connard !

Articles similaires

Be Sociable, Share!