7 commentaires

  1. Plus d’infos sur le patrimoine immatériel ici : http://www.culture.gouv.fr/culture/editions/r-cr_116_117.htm.

    En creusant un peu, on constate que sont aussi inscrits au patrimoine immatériel : le rituel du bain à Lourdes, la tarte tatin de la motte de Beuvron ou encore la bourrée auvergnate

    !!!!

  2. Moi je trouve rassurant que la tauromachie soit enfin remise à sa juste place… entre la tarte tatin et le bain à Lourdes ;-)
    Euuhhh, ceci dit, je ne trouve pas trace de la tauromachie sur le site http://www.patrimoinevivantdelafrance.fr/

  3. Au contraire c’est une bien bonne nouvelle ! Justement à l’heure ou “tout fout l’camp”, où tout devient uniforme, sans saveur et sans éclat, reconnaitre et protéger une spécificité culturelle (certe régionale et non nationale) est une bonne chose.

    Alors je sais que je vais balancer une énorme pavé dans la mare et m’attirer les foudres de beaucoup de monde: viva la fiesta brava, vive la corrida !

    Benjamin

  4. @Benjamini : Protéger une spécificité culturelle n’est pas un but en soi : je suis contre la lapidation des femmes et contre l’excision des petites filles qui sont pourtant des spécificités culturelles…
    Et je ne vois pas en quoi la tauromachie apporte saveur et éclat, pourquoi ne pas rétablir la peine de mort avec des pendaisons publiques, ça changerait de Secret Story et des matchs de foot après tout… .
    Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse prendre du plaisir à voir un être vivant souffrir. ça me dépasse.
    Et je pense que le ministre de la culture aurait pu avoir d’autres priorités.

  5. @Karine : tu te doutes bien que je suis également contre la lapidation des femmes et excision, qui pour moi ne sont pas des spécificités culturelles mais tout bonnement de l’Ignorance. De plus j’ai du mal à croire que l’UNESCO accepterait ce type de proposition…

    Rétablir la peine de mort… heu non, sans moi. L’une des dernières fiertés que j’ai au regard du pays qui m’a vu naitre (avec la non participation à la 2eme guerre du Golfe). Après pour la violence faite aux être humains, suffit simplement d’allumer son écran de télé (violence physique et psychique sont le pain quotidien des branchés aux 25 images secondes), descendre dans la rue et voir la misére sociale (n’est pas non plus une forme de violence infligée par autrui ?).

    Pour en revenir à la tauromachie : “Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse prendre du plaisir à voir un être vivant souffrir”. Je comprend ta remarque, simplement je pense que tu ne connais pas vraiment le monde taurin et son mode de vie, le chemin parcouru par un taureau pour arriver dans une aréne et être mis à mort (ou pas parfois). Et tout surtout lors d’une corrida, justement sa qualité repose entre autre sur le fait de faire souffrir le moins possible le taureau pour lui donner la mort la plus digne possible.

    Ayé le débat est lancé ! :)

  6. Moi j’adore écraser les fourmis, les araignées et autres insectes.
    L’autre jour, j’ai roulé sur un lièvre, c’était jouissif aussi!

    Mais attention, je sors le costume des grands jours pour le faire!
    Je fais pas ça n’importe comment, c’est toujours fait dans le respect de la mort de l’animal, enfin, je veux dire, c’est toujours le plus faible qui crève à la fin !

    Vivent les traditions débiles, les morts inutiles, l’art de rendre une exécution esthétique!
    Et surtout, mort aux animaux!

  7. En effet, l’est lancé le débat (et non le nain, mais on pourrait aussi en parler ;) )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.