Bonjour !

A vous qui me lisez, bonjour ! Il me faut bien commencer par là pour pareil sujet : "bonjour". En même temps, un article sur le "bonjour", dans la catégorie Bavardages, quoi de plus cartésien ?

A vous qui me lisez, bonjour !

Il me faut bien commencer par là pour pareil sujet : le “bonjour”.

En même temps, un article sur le “bonjour”, dans la catégorie Bavardages, quoi de plus cartésien ?

Remarquez, j’ai failli le poster dans Tout fout l’camp, mais il mérite sa place dans Bavardages… Enfin, j’espère, je verrai quand j’aurais terminé de l’écrire…

Mais venons en aux faits !

“Je vous donne le bon jour”, ancêtre de notre “bonjour”, est la salutation la plus communément employée en français lorsque l’on rencontre quelqu’un.

Et bien ça me pète les couilles que les gens ne se disent plus “bonjour” !

“Bonjour”, putain, c’est pas sorcier !

Vous n’avez pas du mal vous, dans le métro, à partager une telle proximité, une telle intimité, avec les gens sans même leur avoir dit bonjour ? Et dans l’avion, le mec qu’est au hublot, vous lui dîtes bonjour en vous assayant à coté de lui ?

Le pire, c’est entre voisins ! Quel manque de respect ! de savoir vivre ! d’humanité !

Depuis plusieurs années, je pratique le bonjour forcé !

Petite leçon de bonjour forcé :
si vous adressez un bonjour sincère et enjoué à quelqu’un dans la rue, en le regardant*, en vous adressant à lui : le taux de retour de votre bonjour est de 100% (ces chiffres proviennent d’une enquête réalisé par mes soins depuis 1996).

Autrement formulé, dites bonjour et on vous dira bonjour…

Alors n’attendez plus, pratiquez vous aussi le bonjour forcé !

“Bonjour ! Bonjour ! Bonjour !”

Putain que c’est bon !

Sur ce, bonsoir !

* : ben oui, quand on dit bonjour à quelqu’un, on regarde pas ses pieds.

15 commentaires

  1. Pour mon premier commentaire (oui, je sais, c’est pas trop tôt), je n’ai envie de vous dire qu’une chose : Bonjour !
    Car c’est vrai que ce post, plein de bonjour donne envie de vous le retourner. A tous les coups, c’est toi, Pierre, derrière cet article ? On reconnaît bien ton style d’énervement ;-)

  2. L’auteur est précisé tout en haut de l’article, au dessus du titre, bigleuse ! :)
    Heureux de te lire ici !

  3. l'infâme torche

    au cas où vous seriez resté coincé dans le merveilleux monde de Candy, les rapports sociaux sont gangrénés depuis un bout de temps par l’égoïsme, l’égocentrisme et l’individualisme, la disparition du bonjour est une conséquence parmi d’autres de ce malheureux état de fait. Dans un monde oppressant, liberticide, qui fait la promotion de la course à la réussite on ne va pas blâmer les gens de vivre sous la doctrine du “chacun sa merde”. Vivre en société devait subvenir aux besoins de chacun, le système à présent entièrement corrompu, à quoi bon s’y plier par des politesses factices? le coeur ni est plus (au sens propre comme au sens figuré). Et que les gens me retournent un bonjour parce qu’ils se sentent forcés en pensant intérieurement que je suis en surdose d’anxiolytique non merci, je préférerais que le mien et le leurs soient vrais et pas un simple automatisme de savoir vivre, c’est une sorte de baromètre du bonheur des gens.
    Pour ma part je pense suivre une thérapie pour expulser la colère confinée de ces bonjours bonsoirs sans retour, déjà j’arrive à en parler sans grossièretés ;-)

  4. Il ne s’agit pas d’un automatisme de savoir vivre mais plutôt ne pas ignorer l’autre, lui signaler au travers ce “bonjour” qu’on sait qu’il existe, qu’on a pris en compte son existence, et qu’on vit ensemble sur la même planète.

  5. Bonjour,
    Entièrement d’accord sur le fond et la forme. J’ajouterai juste ce malin plaisir que je prends parfois : quand je dis bonjour (ou “salut”, selon le contexte) en arrivant dans un petit groupe et qu’une personne ne prend pas la peine de répondre, je le lui fait remarquer ouvertement devant les autres. Soit en lui répétant “Bonjour” dans sa face, gentiment mais rien que pour lui, soit en glissant un chafouin “Tiens, il ne me dis pas bonjour ?” en prenant les autres à témoin. J’adodre comme ça casse, yark, yark…

    @+ Farlen

    PS : Merci pour la section “Derniers Articles”, Pierre, ça me permet de découvrir tes derniers posts au fil de l’eau comme je le trouvais bien pratique.

  6. Pas surpris que tu pratiques toi aussi le “bonjour forcé” Farlen :)

  7. +1 adepte du bonjour forcé !
    Qu’en est-il du s’il vous plait et du merci ?

    “Sois toujours le premier à dire bonjour.” [H. Jackson Brown]

  8. Moi je constate un taux bien inférieur à celui dont tu parles. Des années que je dis bonjour à tout le monde au boulot, il m’arrive même de dire deux fois bonjour à la même personne si je la croise plusieurs fois dans la journée (Nous sommes quand même 1300 en ce moment, pour mon excuse).

    Par contre, depuis un peu plus d’un an, je constate que ce sourire forcé ne marche plus, avec certaines personnes. Des cols blancs, principalement. Ce sont peut-être mes cheveux trop longs et l’absence de chemises qui me valent çà, mais même avec le sourire, et en appuyant bien, quelques énergumènes (rares il faut l’avouer) ignorent totalement le bonjour forcé. Cela a marché pendant un bon moment (çà les faisait chier de répondre, çà se voyait clairement), mais leur parade aujourd’hui, c’est l’ignorance. Je continue malgré tout, de toute façon ce n’est pas moi qui aie l’air con dans ce genre de cas, et puis çà me fait plutôt marrer.
    Leurs incommensurables egos leur permettent d’éviter bonjour, et bien soit! Mais quand ils ont besoin de mes services, qu’ils viennent me dire bonjour, en espérant, de par leur statut de col blanc, esquiver les procédures, je me fais un plaisir de les y ramener, et d’utiliser le délai maximal qui m’est imparti avant de répondre à leur besoin. Et c’est jouissif, de les envoyer promener 2, 3 fois, voire plus, quand ils trouvent les délais trop longs :-)

  9. Et sinon, en disant “Salut !” ? vous avez essayé ? parfois c’est juste une question de vocabulaire…

  10. Salut, ça marche aussi ! Question de contexte.

    Je pratique aussi le bonjour forcé pour les jeune’s qui se baladent en groupe, et ça marche aussi !

  11. Il y a aussi “Hi ! ” dans un contexte international… à ne pas confondre avec aïe… mais je crois que je m’égare là… Alors, je retourne travailler.

    Allez, au revoir…

  12. Bonjour, je ne fais que passer….

  13. …..bonj….oo…UUU…..RRRRR !!

  14. Moi j’ai jamais pu supporter les “EN REVOIR” … on dit “AU REVOIR” et on l’articule bien avec un “O” bien clair.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.