Les pouvoirs publics capotent…

Vaccin contre la grippe A : gratuit Vaccin contre les hépatites : gratuit Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite : gratuits Vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole : gratuits Vaccin contre le sida : payant, et cher !

C’est en découvrant le site “Le roi de la capote” que je me suis souvenu à quel point on se foutait de notre gueule en la matière.

Le roi de la capote vous propose des préservatifs sur mesure : 55 tailles sont disponibles, avec toutes les variations sur la longueur et la largeur du pénis. Et si vous ne connaissez pas la taille exacte de votre engin, des gabarits sont disponibles sur le site ! Pour 6,90€ la boîte de 6, vous pouvez passer commande et recevoir à domicile votre costume de soirée sur mesure.

Dans une interview sur le blog les 400 culs, le  créateur du site “Le roi de la capote”, Marc Pointel, dénonce l’étendue du désastre : “les Français n’aiment pas le préservatif. Ils en utilisent moins de 3 par an. Ils ne se protègent pas.”

Original le défenseur d’une certaine salubrité publique qui construit son business autour de ça. Et c’est là où je voulais en venir :

Aujourd’hui, la plupart des vaccins sont gratuits : salubrité publique oblige…
Le seul vaccin contre le sida aujourd’hui n’est il pas la capote ? Alors pourquoi cette dernière n’est-elle pas accessible facilement et surtout gratuitement ?

Les seuls endroits où l’on peut se procurer des préservatifs gratuitement sont :
– Dans les centres de dépistage anonymes et gratuits
– Auprès des associations de lutte contre le SIDA
– Auprès de l’infirmière de l’établissement scolaire
– Dans les plannings familiaux
– Auprès de certaines assistantes sociales
– Dans des lieux de rencontres de jeunes

Bref, que des endroits où l’on passe tous les jours et où l’on a envie d’aller…

Et pourquoi pas chez son médecin traitant ? Et pourquoi pas dans les débits de tabac ? Et pourquoi pas dans la grande distribution ? Et pourquoi pas dans les pharmacies ?

Le discours des pouvoirs publics est scandaleux sur le sujet : “Protégez-vous, mais c’est payant”

De qui se moque-t-on ?

6 commentaires

  1. Évidement d’accord !!
    Société encore sous influence judéo-chretienne, le sexe c’est tabou ?
    les jeunes achètent des capotes tôt le matin ou tard le soir pour être discret, et n’osent pas rentrer dans les pharmacies………… Une fille dans la rue achète des capotes au distrib !!!! j’imagine déjà les réflexions…. ! le regard des passants sur elle… ? trop de pression pour baiser sans risque ?
    Voilà ce que me disent les jeunes au lycée !

    Par contre aucun problème pour eux quand ils achètent 3 paquets de clope, des feuilles longues à rouler, et une bouteille de vodka !!!
    Là où il devrait y avoir remarques, questions, interdits…. rien ne se passe !
    Alors oui on se fout de notre gueule, on se fout de notre jeunesse et de son éducation à la santé, à la citoyenneté, à la sexualité, entre autre …. ( malgré les pseudo campagne etc)
    la question de Pierre est très intéressante et ouvre le débat sur ce qui est ou pas “d’utilité, ou de santé publique”
    visiblement le SIDA, contrairement à ce que l’on pense n’est pas une priorité, alors que le cout des capotes est ridicule et sa gratuité évidente !

  2. Yes les capotes devraient être en accès libre partout où il y a du passage.

  3. C’est clair, gros travail d’éducation encore à faire….! Mais quoi de plus naturel…!!!!! C’est fou, la dernière fois, en plein dimanche après-midi, boulevard de la Liberté, les passants me dévisageaient… Réponse : Un grand smile, what else…?! :)

  4. wi, si c’était gratuit ça aiderait c’est certain. Et on a largement les moyens de les rendre gratuit quand on voit combien de pognon de l’état est gaspillé pour hadopi.

    Enfin, y’a certaines parties de ton article qui ne sont pas vraies: on peut trouver des capotes dans les supermarchés, on peut même y trouver des vibromasseurs dans certains cas. Enfin, j’habite dans les environs de Paris en île de France, ce n’est pas pareil ailleurs je pense.
    et y’a des distrib dans les stations de métro, encore plus chers que sur le site du roi de la capote. :)

  5. Merci pour ton commentaire.

    Mais tu as mal interprété ce que j’ai voulu dire :
    Les seuls endroits où l’on peut se procurer des préservatifs gratuitement sont :
    […]
    Et pourquoi pas chez son médecin traitant ? Et pourquoi pas dans les débits de tabac ? Et pourquoi pas dans la grande distribution ? Et pourquoi pas dans les pharmacies ?

    Je parlais des capotes gratos…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.