Fumer en terrasse

Bientôt interdit ?

Selon Gérard Audureau, président de Droit des non-fumeurs (DNF), on voit de plus en plus de terrasses non-fumeurs dans la capitale. « Les premières terrasses non-fumeurs commencent à apparaître ici et là », note Le Parisien qui précise que « certains gérants ont donc décidé d’aller au-delà de la loi – qui épargne les terrasses ouvertes – en bannissant la cigarette en extérieur ».

Certains lieux bien connus des Parisiens comme le restaurant panoramique des Galeries Lafayette, récemment ouvert, l’Entrepôt, à la Bastille, ou le Royal Pereire, ont déjà franchi le pas et interdisent la « clope » en terrasse.

Interdits par ci, interdits par là… Pffff

(Sources : http://www.agoravox.fr/)

8 commentaires

  1. Les terrasses ne seront jamais totalement interdites au fumeurs ( du moins pas avant 40 années!)

    D’ici là, la population de fumeurs est telle que les enjeux économiques pour les bars me semble bien trop forts…non?

    Moi je ne vais jamais dans un bar non fumeur, et j’imagine que c’est le cas de chacun d’entre nous(fumeurs j’entend) ..non?

    Et puis si ça continu : REVOLTE !

  2. Ohhh ils ont piqué l’idée aux japonais : interdiction de fumer ds les rues à Tokyo !

  3. Alors je vais faire entendre la voix d’une non fumeuse et bien évidemment je ne représente que moi-même (et c’est déjà beaucoup).
    Je n’ai rien contre les fumeurs ni la cigarette : je vis avec un mec qui descend 2 paquets de clopes par jour dont un bon nombre dans mon salon. Bref, le tabac je connais.
    Les bars fumeurs ne m’ont jamais dérangée non plus.
    Et paradoxalement, c’est dans les espaces ouverts, notamment les rues, que je déteste la fumée de cigarette : quand je pars bosser le matin, à pied, si devant moi, un mec marche avec une cigarette, l’inhaler me dérange au plus haut point, je m’empresse de le dépasser et je me mets à rêver d’un monde où on interdirait aux gens de fumer dans la rue.
    Désolée.
    Franchement, vous, une nana qui empeste le Patchouli à 100 mètres, de bon matin, dans la rue, ça vous fout pas la gerbe ?

  4. Ok, mais alors, on interdit aussi :
    – les parfums
    – les échappements des véhicules
    – et les odeurs de bouffe des différents commerces

    Ou alors, on fait des trottoirs fumeurs et des trottoirs non fumeurs…

    Non, mieux encore, on interdit la rue…

  5. et si on interdisait d’interdire?

  6. Oui et on interdit les moches aussi, j’aime pas trop voir les moches le matin en allant travailler(Et je ne vous parle pas du weekend !).

    Quand j’en vois un, je m’empresse de le dépasser et me prend à rêver d’un monde ou chacun aurait le même visage que moi… Tellement plus sympa non?

    Trêve de plaisanteries(Tu ne le prendra pas mal j’espère Karine :) ), l’idée même d’interdire aux gens de fumer dans la rue me dépasse. Dans un lieu clos, soit, je comprend. En terrasse je commence à avoir beaucoup de mal.

    Mais alors dans la rue… JAMAIS !

  7. Non, mais, oh !!!
    Et puis non, tiens, finalement… Je m’interdis de commenter :-(

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.