I have a dream

Je rêve du jour où les technologies permettront d’automatiser la conduite de nos véhicules. L’idée est simple : il vous suffira de préciser, manuellement ou vocalement, votre destination à votre véhicule, et celui-ci vous y emmènera.

Les avantages d’une pareille solution sont légions…

– Fin des accidents :
Si le déplacement des véhicules à la surface de la planète est régie de façon automatique par un système global, fini les accidents.

– Fin des assurances :
S’il n’y a plus d’accident, plus besoin d’assurance.

– Fin des bouchons :
Au même titre que pour la fin des accidents, si la circulation est régie par un système global, les bouchons disparaitront.

– Fin des excès de vitesse :
La vitesse des véhicules étant elle aussi régie par le système auquel j’aspire, finis les excès de vitesse. Peut être même que l’on pourra se déplacer plus vite qu’actuellement, puisque les accidents n’existeront plus.

– Temps de conduite :
Le chauffeur devient libre de ses mouvements pendant le trajet. Il peut lire, surfer sur Internet, dormir, et même travailler. Fini le temps perdu au volant. Fini le stress de la conduite. On pourra même imaginer une disposition des sièges en cercle, pour pouvoir bavarder, jouer aux cartes…

– Fin du permis de conduire et ses 12 points :
Si c’est le véhicule qui conduit tout seul, plus besoin de disposer d’un permis de conduire. Fin des 12 points, fin des contraventions. Les enfants pourront se déplacer, et les grabataires aussi. Sans parler des aveugles, et des handicapés…

Avant d’aller plus loin dans les avantages liés à mon rêve, je dois vous préciser que, inévitablement, cette solution doit être une solution « publique ». C’est à dire gérée par l’état. On ne peut imaginer que cette solution soit confiées à des entreprises privées.

Et parce que géré par l’état, le parc automobile deviendrait alors la propriété de l’état, mis à disposition des citoyens, avec un système de paiement par carte. Oui, je rêve, mais puisque c’est un rêve, j’ai le droit. Et là encore, les avantages sont nombreux.

– Mutualisation :
Il ne sera plus nécessaire d’avoir un parc automobile aussi important qu’aujourd’hui, particulièrement en ville. Nous ne roulons pas tous tout le temps au même moment… Toujours un véhicule publique proche de chez vous, disponible pour vos déplacements.

– Diminution de la pollution :
Forcément, si moins de véhicules, moins de pollution. De toutes façons, dans mon rêve, c’est de l’électrique, mais c’est un détail…

– Accès à la mobilité pour tous :
Pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens aujourd’hui de se payer le permis, ou d’acquérir un véhicule, ce système donnerait à tous les mêmes droits en matière de déplacement. Fini le problème pour les résidents loin de tous transports en commun.

Plus j’y pense, plus j’en rêve…

J’entends déjà les réfractaires à cette solution : « Et le plaisir de conduire ? ». Et bien je m’en contre fiche du plaisir de conduire, en comparaison de tous les avantages cités ci-dessus.

Je sens déjà la testostérone des autres : « Et mon gros 4×4 ? ». Pareil, je m’en carre de vos grosses bagnoles qui consomment 12 litres au 100.

Oui, je rêve que ma voiture conduise toute seule…

Et vous, vous en rêvez ?

Articles similaires

Be Sociable, Share!