Emmène-moi danser ce soir…

L'érotico-classieux Bryan Ferry est de retour, ça mérite bien un petit slow.

A l’occasion de la sortie de son nouvel album Olympia, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ce slow, oh combien érotique à mon sens, de Bryan Ferry : Slave to love.
Bon désolée pour la trad espagnole mais c’était ça ou le clip de 9 semaines et demi et vous connaissez le dicton, trop d’érotisme tue l’érotisme (ou est-ce trop d’impôts tue l’impôt ????)

J’adore, j’adore, j’adore !!!!! Peut-être mon slow préféré. Pierre fais moi danser !

Bon trêve de confessions intimes et revenons au classieux Bryan Ferry. A 66 ans, il remet ça. Avec Olympia donc. Et vous n’allez pas le croire : qui a-t-il choisi pour sa pochette ? Kate Moss ! Mon erotic girl à moi. Décidément cette semaine s’annonce très très chaude.

Et ci-dessous, You can dance, extrait du tout nouveau tout chaud Olympia.

Allez, petit retour dans les tubes érotico-classieux de Bryan Ferry.

2 commentaires

  1. A peu de choses près de la même année , les ref et les rêves concordent :)
    merci pour Love is the drug, pas entendu depuis les k7 de ma première Ford Fiesta

  2. Pas encore eu l’occasion d’écouter le nouvel opus (à part You can dance). Mais j’ai lu de bonnes critiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.